2004-02.3
Au lieu d’un verre à vin

Honnête, avec une ferme poigneé de main
et pas d’histoires, il n’y a sur cette chope,
pour célébrer un jumelage de quarante ans,
que peu de boucles ou fanfreluches.

Comme hommage à mon amie sans bornes
la cigogne, qui plutôt se tait ou siffle
que de claqueter sans besoin de
noble urgence ni de nature profonde.


La poésie Au lieu d’un verre à vin du poète municipal de la
ville d’Haarlem George Moormann a été éditee et imprimée
sur chope à l’occasion de l’amitié quarantenaire entre la ville
d’Haarlem et ses villes jumelées Angers et Osnabrück (Traduction: M.D. Blom).